Skip links

FUTURE DIRECTION DU NIFFF

PIERRE-YVES WALDER REPRENDRA LES RÊNES DU NIFFF DÈS JUILLET 2021

Le comité du Neuchâtel International Fantastique Film Festival (NIFFF) a le plaisir d’annoncer la nomination de Pierre-Yves Walder comme directeur général et artistique du festival dès juillet 2021. La qualité de son projet artistique, sa grande expérience dans le milieu culturel et audiovisuel suisse, son fort ancrage régional ainsi que son réseau international permettront au NIFFF de continuer à rayonner en Suisse et à l’étranger, tout en offrant aux festivalier.e.s de nouvelles et intenses expériences artistiques.

Le parcours de Pierre-Yves Walder laisse présager un très bel avenir pour le NIFFF. Il a aiguisé son sens de la programmation au NIFFF, avec lequel il a débuté sa collaboration en 2008. Au fil de plusieurs éditions, il a activement participé au développement et à l’évolution de la manifestation grâce à son engagement, à sa forte personnalité et à son intérêt sans cesse renouvelé pour les multiples déclinaisons du cinéma fantastique. Il a parallèlement développé une riche expérience dans le domaine de la communication au sein de nombreux festivals (dont Visions du Réel, Locarno Film Festival et le Festival du film et forum international sur les droits humains de Genève), à la Radio Télévision Suisse (RTS) et, plus récemment, à Pro Helvetia.

Un projet en adéquation avec les missions du NIFFF
Pierre-Yves Walder expose au coeur de son projet sa volonté d’affirmer le riche héritage du NIFFF, tout en explorant le cinéma fantastique – domaine de prédilection de la manifestation – sous des angles et des formats nouveaux. Sensible à l’évolution des nouvelles technologies dans le domaine de l‘audiovisuel, le futur directeur a pour volonté d’approfondir la mission du festival : accompagner notamment le développement des cultures numériques et de leurs enjeux. Ayant une politique des publics engagée, il souhaite également accompagner les équipes du NIFFF à développer et diversifier les publics en créant du lien, du sens et de la convivialité autour de la programmation.

Pierre-Yves Walder, Futur Directeur général et artistique du NIFFF © JVA Studios

Un processus de sélection au service d’un festival ambitieux
Il fallait une figure d’envergure pour succéder à Anaïs Emery, ancienne directrice générale du NIFFF. Ses activités en tant que directrice artistique depuis 2006 ont fait du festival une manifestation à la portée internationale et un rendez-vous cinématographique incontournable. Afin de trouver le/la futur.e directeur.trice général.e, le comité a ainsi lancé début mai un appel à candidatures qui a engrangé une vingtaine de dossiers, dont la moitié venait de l’étranger. Les critères de sélection se sont tournés vers un profil qui non seulement assurerait au festival la continuité du projet tel qu’il a été élaboré ces dernières années, mais aussi une personnalité qui aurait l’ambition et les compétences de le faire grandir. Le choix s’est porté sur Pierre-Yves Walder qui bénéficie de tous les atouts pour assurer la relève d’un NIFFF avant-gardiste et ambitieux.

« Son parcours idéal, son amour profond pour le cinéma de genre, sa connaissance du milieu culturel et de ses enjeux, la qualité de son projet ainsi que son enthousiasme à le défendre devant le comité ont largement contribué à sa nomination. Sans oublier ses racines à Neuchâtel, un atout essentiel pour le développement du festival ». Nathalie Randin, Présidente du NIFFF.

Loïc Valceschini assure la direction artistique ad intérim pendant une année

En attendant que Pierre-Yves Walder prenne ses fonctions de directeur général en juillet 2021, la direction de la programmation de la 20ème édition du NIFFF (2 au 10 juillet 2021) est confiée à Loïc Valceschini. Élément majeur du secteur de la programmation du festival depuis plusieurs années, Loïc Valceschini possède des connaissances aiguisées du fantastique, ainsi qu’une forte expertise dans le cinéma asiatique. Ces qualités assureront au NIFFF une édition anniversaire riche en surprises et en découvertes.