Skip links

Piercing

Piercing

Nicolas Pesce

Neo-Giallo Sadistic Thriller

United States, 81', vo ENG, sub FRA, 16 ans

Cast: Mia Wasikowska, Olivia Bond, Christopher Abbott

Le film
Au moment de partir en voyage d’affaires, Redd embrasse sa femme et son fils puis saisit sa valise et s’en va. Sauf que Redd ne part pas en voyage. À la place, il se rend dans un hôtel pour assouvir des pulsions qu’il réfrène depuis l’enfance : il s’octroie les services d’une prostituée qu’il compte tuer avec le nécessaire qu’il a soigneusement emporté dans sa valise. Du moins, c’est ce qui est prévu, car le plan qu’il a savamment orchestré va prendre une tournure pour le moins inattendue.

Adaptation d’une nouvelle de Murakami Ryū, Piercing s’offre comme un hommage vibrant au cinéma italien des années 1970. Avec son usage savant du split-screen et ses emprunts musicaux au giallo, Nicolas Pesce ancre son univers surréaliste et sadomasochiste dans un écrin référentiel qui se présente comme un pur plaisir cinéphile. L’étrange relation qui se tisse entre les protagonistes fascine autant qu’elle dérange, bousculant les mœurs tout en réinventant le jeu du chat et de la souris. On ne saurait bouder notre plaisir !

Le réalisateur
Né en 1990, Nicolas Pesce est formé à la Tisch School of the Arts de New York. Il réalise plus d’une trentaine de vidéos pour des artistes comme Snoop Dogg et The Black Keys avant de passer au long métrage. Son excellent film d’horreur The Eyes of My Mother le révèle en 2016 au festival de Sundance. Pesce est également à l’origine d’une série d’animation à laquelle Malcolm McDowell et J.K. Simmons ont participé. Piercing est son deuxième long métrage. Il travaille actuellement sur une nouvelle version de The Grudge.