Skip links

< RETURN TO THE MAIN PROGRAM

Alphaville

Jean-Luc Godard

Science-Fiction Noir

France, Italy, 1965, 99'

fr sub en, 16a



Le film

Un détective privé débarque à Alphaville, une ville futuriste située sur une autre planète et dirigée par un scientifique maléfique qui interdit tout sentiment. Godard dans toute sa magnificence.

* Martin Vetterli, president of the Ecole Polytechique Fédérale de Lausanne (EPFL), in situ

Mystérieuse et déshumanisée, la cité d’Alphaville ne connaît plus les sentiments : ils y ont été bannis par le professeur von Braun et c’est désormais l’ordinateur Alpha-60 qui contrôle la ville entière. L’agent secret Lemmy Caution, envoyé pour affronter le professeur von Braun, y trouve un peuple anesthésié. Retiré comme bien d’autres du vocabulaire par Alpha-60, le mot “amour” est interdit. Il semble pourtant indispensable, lorsque Natacha von Braun, la fille du professeur, vient en aide à Lemmy Caution. Servi par l'envoutant trio Godard-Coutard-Karina, ALPHAVILLE se libère des codes génériques du film de science-fiction pour mieux souligner un propos d’une actualité percutante.

World Sales :

Tamasa Distribution

writers :

Jean-Luc Godard

producers :

André Michelin

cast :

Anna Karina, Eddie Constantine, Akim Tamiroff

Crew :
  • Composer : Paul Miraski
  • Editor : Agnès Guillemot
  • Cinematographer/DP : Raoul Coutard