Le NARCISSE H.R. GIGER décerné à CLIMAX de Gaspar Noé !

Le NIFFF18 en images

Premier week-end radieux pour le NIFFF !

LIGNE EDITORIALE

À travers sa signature le NIFFF assure un positionnement fort et unique.

LE FANTASTIQUE : LABORATOIRE ESTHÉTIQUE
 DU 7e ART

Le concept de "cinéma fantastique" sur lequel repose la programmation du NIFFF est englobant : est fantastique tout film qui transgresse la "réalité ordinaire". Cette approche lui permet de programmer une très grande variété de films : du blockbuster au film d’auteur, de la comédie noire à la science-fiction, de l’animation image par image à l’imagerie digitale. Le but du festival est de révéler le dynamisme actuel du fantastique ainsi que son rôle essentiel dans l’histoire du cinéma d’ici et d’ailleurs.



L’ASIE : BERCEAU DES NOUVELLES TENDANCES
Au fil des ans, la vitalité du cinéma asiatique s’est imposée sur la scène internationale. Ce cinéma reste d’un accès très limité en Suisse. C’est pourquoi, le festival a décidé de lui consacrer une compétition propre : New Cinema from Asia. Cette dernière compétition révèle aussi les genres populaires - thriller, film de sabre, comédie, kung-fu - affiliés au fantastique.



LES IMAGES DIGITALES : CINÉMA DE DEMAIN
Depuis l’origine du cinéma, le fantastique est lié à la technologie. Le NIFFF est pionnier dans l’exploration de la création digitale avec la mise en place, dès 2004, du symposium Imaging the Future. Une décennie plus tard, l’avènement du digital a ouvert de nouveaux champs créatifs, mais aussi révolutionné le rapport entre le spectateur et le récit audiovisuel. Sensible à cette tendance NIFFF EXTENDED voit le jour et se profile comme un observatoire des pratiques contemporaines qui problématise la convergence des médias et le futur des processus créatifs.